Cultures numériques

Élargissant la question des Humanités digitales, il s’agit de se placer entre les media-studies et l’anthropologie numérique. La grille de lecture anthropologique permet de proposer une première approche, en permettant de prendre en compte le poids des représentations et de l’imaginaire qui conduit et oriente les projets et les développements technologiques. Il ne s’agit pas de condamner les représentations, préjugés et clichés, mais de réussir à les mettre en lumière, les isoler et comprendre leurs influences sur nos manières de penser et d’agir. Ce faisant, nous rappellerons que le numérique n’est pas une sphère indépendante de l’humain.



Citer ce billet
Thibaud Zuppinger (2013, 11 septembre). Cultures numériques. Cultures numériques. Consulté le 19 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/o1p3

Une réflexion sur « Cultures numériques »

  1. C’est un beau projet qui rejoint celui formulé par Milad Doueihi, qui cherche à dissocier la science informatique du numérique, pensé comme une culture à part entière qui redéfinit nos catégories (espace, temps), notre rapport aux institutions, à l’autre et aux savoirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.